Bandeau 3GVEC Lassa Ahodo

Pour inculquer aux familles défavorisées participant au PRF la culture de l’épargne en vue d’accélérer leur processus d‘autonomisation financière, le Programme de Renforcement de la Famille (PRF) Kara développe depuis quelques années, des groupements villageois d’épargne et de crédit (GVEC).

Démarré en 2012 à Lassa Léo et Elimdè, les GVEC connaissent une extension à de nouvelles communautés et accueillent, chaque année, de nouveaux adhérents.

Grâce à l’effet tâche d’huile, Lassa-Ahodo, une communauté voisine de Lassa Léo, motivée pour cette initiative, a sollicité dès janvier 2015, le PRF pour un appui technique dans la mise en place de 03 GVEC.

Après deux séances de formation de 63 membres engagés dans cette initiative, l’assemblée générale tenue le 20 mars a permis d’adopter les textes organiques de ces groupements avant de procéder au lancement proprement dit.

La cérémonie de lancement s’est déroulée sur la tribune du terrain de football dudit village, en présence des membres, pressés de démarrer la mobilisation des épargnes qu’ils ont tenues, et sous le regard satisfaisant du chef de village  et de quelques autres responsables locaux. Des kits  composés chacun d’une caissette métallique et de matériel de bureau, ont été remis aux 03 groupements créés.

Avec ce lancement, le nombre de GVEC accompagnés par le PRF Kara est passé à 17 pour un total de  333 parents/tuteurs répartis dans 04 communautés.

La porte est toujours ouverte et l’on se permet de s’interroger sur la prochaine communauté du canton de Lassa à entrer dans cette dynamique des GVEC.

L’espoir d’une autonomisation effective des familles démunies est permis !

EN SAVOIR PLUS :

Un suivi de proximité (toutes les semaines) est fait au GVEC pour s’assurer qu’il s’habitue progressivement à l’utilisation des outils. L’accent est mis sur l’apprentissage par l’action. Au bout de 6 à 8 semaines, une autre formation est faite au groupe et surtout au bureau  sur l’octroi et l’enregistrement des crédits aux membres. Après cette étape, le suivi se poursuit par quinzaine, puis par mois.

Un mois après l’étape d’octroi de crédit, le Programme de Renforcement de la Famille passe à l’appui du bureau dans l’enregistrement  des remboursements et le calcul des intérêts. Cette étape une fois franchie, le suivi est espacé (surtout avec les groupes qui sont très actifs).  Pour les  GVEC qui connaissent une lenteur dans l’acquisition des connaissances le suivi hebdomadaire est maintenu et il y a parfois nécessité de mise à niveau/ recyclage du bureau sur la gestion des outils.  Trimestriellement, le contrôle des fonds mobilisés est fait par le chargé de suivi. A la clôture du cycle (52 semaines), le chargé de suivi appuie le GVEC dans la redistribution des fonds épargnés et des intérêts générés.