bandeau Initiation des enfants à la lecture  à lécole de Tchintchinda en avril 16-

Démarré en 2014 avec 4 établissements pour près de 500 enfants, le projet « Bibliothèque mobile » a connu un grand essor et, grâce à l’appui financier de SOS Villages d’Enfants USA, il touche aujourd’hui 3790 enfants à travers 7 établissements scolaires publics.

Illust Séance de bibliothèque mobile à lécole de Lao

L’acquisition de nouveaux livres ainsi que l’extension à des milliers d’autres bénéficiaires ont donné un souffle nouveau au projet. Les élèves des écoles primaires Lama feing, Lassa Lao, Lassa Elimdè, Kpalassi, Tomdè Marché, Yèou et Tchintchinda et ceux de la communauté de Lassa-Agbandandè, qui n’a pas d’école, ont bénéficié d’une gamme riche et variée de livres pendant les séances de lecture et 28 enseignants ont bénéficié de documents pédagogiques lors des tournées dans les différentes communautés.

La Bibliothèque mobile est un projet éducatif qui consiste à rapprocher la bibliothèque des établissements primaires les plus fréquentés par les enfants ayant perdu la prise en charge parentale ou à risque de la perdre. Les animateurs de la bibliothèque du Centre Social Hermann Gmeiner du programme SOS Villages d’Enfants à Kara apportent des ouvrages aux élèves et les encadrent pour la lecture pendant des séances de deux heures. Le projet a aidé les enfants à accéder à des séances vivantes et pratiques de l’enseignement dans une démarche participative.

Plusieurs enfants ont pu ainsi améliorer leur niveau en lecture et en dictée. En avril un concours a été organisé. Au total 32 concurrents issus des 7 établissements et de Lassa-Agbandandè y ont pris part. Les 10 meilleurs élèves ont été récompensés et les 22 autres ont reçu un prix de consolation.

Les activités de la bibliothèque mobile ciblent les élèves des cours moyens première et deuxième année, l’âge est situé entre 10 et 14 ans. Néanmoins les plus jeunes du cours élémentaire bénéficient également de séances ponctuelles de sensibilisation sur l’importance de la lecture, en vue de leur donner un avant-goût et les préparer pour l’année prochaine. Environ 250 enfants du cours élémentaire ont bénéficié de cette sensibilisation. Ceux du cours moyen, 3790 au total dont 2 139 filles, étaient les plus concernés.

Un comité de gestion composé de la Coordinatrice du Programme Familles d’Origine, de la chargée de la bibliothèque du centre social ainsi que de 3 chefs d’établissements partenaires est mis sur pied. Ce comité est chargé de superviser les activités de la bibliothèque mobile, de mener des réflexions pour stimuler davantage les enfants du groupe-cible à la culture de l’excellence. Pour s’assurer de l’atteinte des objectifs, le comité de gestion analyse trimestriellement le progrès des enfants à partir des résultats des évaluations périodiques ; par ailleurs, deux évaluations sont faites par le comité durant l’année scolaire à travers des concours de français.