banner camp Kara

Le projet « Partageons nos cultures » est le thème du camp de vacances animé par 09 jeunes français sous l'encadrement de 04 adultes dont la responsable est Sœur NOLL Geneviève. Cette équipe est soutenue par 04 Enseignants volontaires choisi parmi le corps enseignant de l'EPHG. Les enfants qui ont participé à ce camp sont ceux du PFSOS, du PFO et de la communauté environnante.

Parti de Lomé le 05 Août les jeunes Français et leurs encadreurs ont été accueillis le soir même par les enseignants volontaires. Le mercredi 06 Août l'équipe française a été reçue par le CPFSOS intérimaire de la DP en congé. Nos amis français ont visité les structures du site de Kara et ont, ensemble avec les enseignants, revisité le programme de travail.

Le camp proprement dit a commencé le jeudi 07 Août par la fabrication des badges et suivi des jeux pour la présentation de chaque membre. Dans l'après-midi les activités de bricolage à savoir les jeux de cartes memory, des jongleries et jeux d'échec. Le vendredi matin, les enfants et leurs encadreurs ont continué avec le jeu memory, les échanges France-Togo et divers autres jeux. L'après-midi du vendredi les activités de bricolage et de chants.

Le samedi les amis français ont visité les forges et poteries de Tcharè puis des tisserandes de Fèouda à Kouméa. Les activités de la première semaine sont suspendues le dimanche pour un repos collectif.

Dans la deuxième semaine les relations se sont plus affermies et donc les jeux comme Vipère-Renard, poule, des scénettes, des danses au claire de lune en pays Kabyè se sont déroulés dans une ambiance plus cordiales. Le camp de vacances n'a pas tari d'activités comme les déguisements, de la peinture, du bricolage, des tournois de football (simulation de la coupe du monde), la fabrication des bracelets brésiliens, des jeux d'échecs, des contes et devinettes, la lecture, le dessin, les jeux Olympiques, les danses « Soo », la lutte des Evala et le « Tchimou ».

Le weekend de cette deuxième semaine était lui aussi tout autant meublé par la visite du site Koutamakou (Tata Temberma) du CIDAP (Centre International de Développement Agro Pastoral), un centre situé à Baga (Doufelgou). Les amis français ont eu beaucoup d'entretien avec le propriétaire dudit Centre qui leur a prodigué d'utiles conseils. Le Vendredi 15 Août le CPFSOS a eu une réunion dans l'après-midi avec Monsieur Bernard EICHHOLTZER un des encadreurs de l'équipe Française. En présence de Monsieur Bruno BATABA qui un joueur d'échecs résidant à Kara, nous avons échangé sur la création d'un club d'échecs au VESOS puis à l'EPHG. Nous avons retenu au cours de ladite réunion qu'une réunion locale avec le Directeur de l'école et enseignants, nous permettra de nous organiser et de faire suite à nos amis français. Il convient de souligner qu'ils nous ont laissé le matériel qui a servi de formation avec le camp de vacances et promettent d'en envoyer dès que possible. Ils nous faciliteront la rencontre avec un certain PANOU Martin qui organise le championnat d'échecs à Lomé et par qui le matériel récupéré en France parvient au Togo. C'est aussi ce dernier qui a donné à Bernard le contact de Bruno. 


La troisième et dernière semaine a démarré avec les jeux et activités suivantes : jeu de l'oie chinois, le cléodo géant, le jeu d'échecs, le théâtre, le jeu de jonglerie, les jeux de piste, la fabrication d'instruments, la fabrication du totem fresque, la préparation du spectacle pour présenter ce que les enfants ont réalisé au cours du camp de vacances 2014. Sur le stade du VESOS s'est produit ce jeudi 21 Août le spectacle final avec présentation de tout ce qui a été fabriqué au cours de ce camp c'est dans une ambiance de joie que les parents et amis ont suivi cette présentation. La Chorale Saint Jean de la Cathédrale a égayé l'assistance. Un cercle de l'amitié s'est spontanément créé pour marquer la satisfaction des deux parties. Les chansons de la chorale endiablait les spectateurs qui ont rejoint le cercle. Il faut noter la présence de quatre(4) enfants de l'orphelinat « Essomanda » qui a eux seuls ont présenté de jolies chansons et danses.

 

Le vendredi 22 Août est le dernier jour du camp et les animateurs français ont procédé à une remise de cadeaux aux enfants et du matériel à laisser pour l'école. Suite à cette activité, nous avons procédé à l'évaluation globale du camp. La séance s'est déroulée sous l'apatam de l'EPHG en présence du CPFSOS et du Coordinateur Education. Un tour de table a été fait et c'est un constat de satisfaction doublé de larmes de joie qui sont justifiées par la douloureuse séparation. C'est un signe pour marquer la réussite du camp, les uns et les autres ont souhaité que cela soit ainsi chaque année.

Les français dans leur ensemble ont exprimé un état de satisfaction total, car les objectifs qu'ils s'étaient fixés sont atteints quand bien même ils étaient ambitieux. Ils ont apprécié la chaleur africaine, l'amour dans l'accueil qui leur a été réservé. L'engagement des enseignants qui les ont accompagnés ainsi que des deux jeunes SOS qui spontanément ont encadré les enfants. Ils ont aussi apprécié l'engagement et le sérieux des enfants à suivre les exercices et activités du camp.

Les enseignants volontaires de l'EPHG et jeunes SOS ont estimé avoir appris beaucoup de choses dans cette rencontre de trois semaines. La ponctualité, la créativité et la fermeté sont en priorité ce qu'ils ont gagné au cours de ce camp de vacances. En outre les enseignants pensent qu'ils se sont enrichis en méthodes pédagogiques.

 

La soirée s'est poursuivie dans la communauté de la Providence de Ribeauvillé avec les Sœurs Religieuses de ladite communauté. Une fois encore le CPFSOS s'est offert d'être présent et suivre le spectacle enrichissant qui a permis aux jeunes de dire merci aux encadreurs et à la Sœurs Josée qui les a accueillis. Des chansons écrites et interprétées par les jeunes eux-mêmes ont mis fin à la soirée autour d'une tasse de café.

 

Ce samedi 23 Août 2014 les amis Français ont embarqué pour Lomé au environ de 09h.

 Kara, le 23 Août 2014
CPFSOS
E. DADANEMA