La prise en charge du Programme de Renforcement de la Famille (PRF) s’étale sur une durée de cinq ans. Les familles, dont la durée de prise en charge arrive à terme, ne sont pas immédiatement laisser pour compte dans leur nouvelle vie, mais sont suivies par SOS Villages d’Enfants TOGO.

40 familles, dont 13 à Tanikagou, 13 à Badoré et 14 à Kombonloaga, ont été entretenues sur les comportements qu’elles doivent adopter pour vivre, en toute aisance, leur future indépendance.

Ces entrevues s’étaient déroulées du 08 au 12 Août 2014, avec la contribution de SOS Dapaong dans le cadre de son Programme de Renforcement de la Famille (PRF).

Les 40 familles quitteront le Programme de Renforcement de la Famille à la fin du mois de décembre 2014 ; pour cela, certaines mesures ont été prévues pour les accompagner. Parmi ces moyens mis en place, nous pouvons noter :

  • l’exécution de la totalité des actions inscrites dans leur plan de développement de la famille ;
  • leur adhésion à la mutuelle de santé.

Pour ce faire, chaque chef de ménage doit pouvoir accélérer le processus de mise en œuvre de son plan de développement de la famille.

Le Programme de Renforcement de la Famille (PRF) Dapaong est à sa cinquième année d’exécution à Dapaong. Parmi les conditions à remplir pour pouvoir bénéficier de la couverture du Programme, il y a la participation de la communauté, à la réalisation effective de cette prise en charge. C’est ainsi qu’il est demandé à ce que toutes les familles participent désormais à la prise en charge médicale de leurs enfants, en payant au moins les frais de consultation, dans la mesure du possible, pour arriver à terme à prendre en charge la totalité des soins, et ainsi à atteindre une autonomie totale sur la santé de la communauté.