bandeau 10ans CSK

illus1 10ans CSKSOS Villages d’Enfants International, conscient que des milliers d’enfants à travers le monde courent chaque jour, le risque de perdre la prise en charge de leur famille biologique, avait  développé, dès  les années 2000, des stratégies de prévention d’abandon d’enfants, dans les pays et territoires où il intervient.

SOS Villages d’Enfants Togo, sur son site de Kara, avait mené une étude diagnostique d’envergure préfectorale, en vue d’identifier les causes principales de la vulnérabilité du groupe cible et par ricochet, trouver les solutions possibles pour  réduire cette situation. L’un des dénouements fut de créer une structure, qui aurait pour mission de soutenir les familles défavorisées en général, et plus particulièrement  les femmes, les mères célibataires, les jeunes et les enfants en situation difficile, afin de leur permettre de s’auto promouvoir. Ce projet ainsi révélé avait pris corps et s’était concrétisé le 18 novembre 2004 par la création d’un « Centre Social SOS de Développement et de Promotion Humaine » grâce à l’appui financier de la coopération autrichienne de développement.

Après deux ans d’exécution, le projet du Centre s’était vu consolidé par un nouveau programme connu sous le nom de Programme de Renforcement de la Famille (PRF),  qui a pour cible principale l’enfant dans sa famille d’origine. Ces deux projets constituent ce qu’il est convenu d’appeler  de nos jours, le Programme Familles d’Origine. Le Programme Familles d’Origine vise à renforcer les familles défavorisées pour l’épanouissement de l’enfant.

illus2 10ans CSKCette année, le Programme Familles d’Origine fete ces 10 ans. Pour marquer cet évènement qui est placé sous le thème « le meilleur endroit de développement de l’enfant, c’est sa famille », des festivités ont été organisées  les 18 et 19 décembre 2014,  par le Programme SOS Kara. Les familles bénéficiaires,  les partenaires communautaires et les autorités politiques ainsi qu’administratives de la Préfecture de la Kozah, furent les invités de cet anniversaire.

Les festivités au Centre Social SOS Kara se sont déroulées suivant un programme très alléchant. L’ouverture des manifestations fut marquée par un match de football féminin  le  jeudi 18 décembre. La rencontre a débuté à 15 h 30 sur le terrain du collège d’enseignement général du quartier de Tomdè. Une foule  nombreuse et curieuse était à ce rendez-vous, où  les deux équipes, constituées pour la circonstance des femmes bénéficiaires  du projet Centre Social contre les femmes bénéficiaires du Programme de Renforcement de la Famille, ont  croisées les crampons sous l’œil vigilant de l’arbitre.

Après le mot  de la Directrice de Programme, Madame KPATCHA-ADOMAYAKPOR, qui a invité les  « joueuses de fortune » au fair-play,  elle a donné le coup d’envoi du match. Les mères s’étaient prêtées pendant une cinquantaine de minutes à cet exercice endurant, encouragées par le public et surtout par les  chants et les ovations  des supporters, venus des communautés ciblées par le  Programme Familles d’Origine. Après la deuxième mi-temps soldée par un but partout,  les deux équipes ont dû passer à l’épreuve des tirs au but pour finalement trouver un vainqueur. L’équipe du Programme de Renforcement de la Famille (PRF) remporta le match sur un score de 6 buts à 5. Après la remise du trophée aux gagnantes, la liesse fut à son comble avec les collégiens qui ont  pris d’assaut le terrain, à leur sortie des cours.

illus3 10ans CSKLe vendredi 19 décembre, jour d’incidence,  le Centre Social fut le théâtre de l’apothéose des manifestations. La cérémonie a commencé à 9 h 30 par le mot de bienvenue de la Directrice du Programme SOS Kara. Étaient présents, les autorités de la préfecture, les chefs de service, les responsables d’ONG partenaires, le personnel d’SOS Kara ainsi que les  Organisations à Base communautaire (OBC) partenaires.

Le Représentant du Préfet de la Kozah a pris la parole par la suite, pour transmettre à SOS villages d’Enfants Togo et à ses partenaires, toute la reconnaissance des plus hautes autorités du pays, pour les actions entreprises en faveur des enfants en situation difficile et  de leur famille.

Après ce cérémonial d’ouverture, le bilan des  dix années d’activités fut dressé par Madame SHOGOOLOU- DJOBOKOU, Coordinatrice du Programme Familles d’Origine.

illus4 10ans CSKLes festivités furent entrecoupé par des sketches sur les différents aspects d’intervention du Programme Familles d’Origines. Les animateurs furent les groupes de familles des communautés partenaires de Lamafeing, Elimdè et  Léo, des quartiers de Kara. Ces sketches avaient pour l’essentiel, porté sur  les éléments-clés du processus d’autonomisation de la famille défavorisée et étaient entrecoupés de chants traduisant les bienfaits de SOS aux familles défavorisées. Des témoignages poignants des délégations des communautés de Kpalassi et Kpangazipio (à Awandjelo) sur le rapprochement de la santé et de l’éducation des enfants de leurs milieux à travers le PRF, furent faits.

Les festivités tiraient à leur fin quand une collation fut offerte aux invités. Enfants, jeunes, parents/tuteurs s’étaient confondus sur l’esplanade du Centre Social, sur un rythme endiablé entretenu par le groupe Soo (danse traditionnelle),  relayé par les musiques du moment. Les  participants, tous joyeux, ont fini par déserter les lieux en de petits groupes.

 

Fait à Kara le 21 décembre 2014
La Coordinatrice Programme Familles d’Origine