banner SOS ANPE

Une convention de partenariat lie désormais l’Agence Nationale Pour l’Emploi-Togo et le SOS villages d’enfants Togo. Cette convention a été signée ce 23 juillet 2014 dans les locaux du siège social de l’agence sise  au quartier Nyékonakpoè à Lomé.

Dans son mot de bienvenue, le DG de l’ANPE M. Comlan Edmond AMOUSSOU a exprimé le plaisir qui est le sien et celui de ses collaborateurs pour saluer cette initiative de SOS villages d’enfants TOGO. Pour lui, des étapes assez laborieuses ont été franchies au niveau des deux équipes et finalement, le moment heureux est arrivé. « La mission de l’ANPE, c’est celui d’être le bras d’exécution des politiques de l’emploi » a-t-il déclaré. Parmi les publics-cibles on y trouve des groupes dit vulnérables, c’est à dire les jeunes dont la plupart ont probablement eu moins de chance dans la vie et qui ont besoin d’être accompagnés de façon plus attentive pour réussir leurs insertions, soit par le biais de l’emploi salarié, ou celui de l’auto-emploi ou de l’entrepreneuriat pour finalement devenir des acteurs économiques. Pour finir, le DG de l’ANPE a une fois de plus relevé le bien-fondé de cette convention et promis l’engagement de toute son équipe aux cotés de SOS Villages d’Enfants Togo pour la réussite de cette coopération.

Répondant à l’intervention de son collègue, la Directrice Nationale de SOS Villages d’Enfants Mme E. BAKOUSSAM MANZI-NIKA a elle aussi remercié les collaborateurs du DG de l’ANPE pour l’accueil chaleureux qui leur a été réservé et exprimé sa gratitude pour leur engagement à leurs côtés pour l’accomplissement des objectifs fixés. Rappelons que SOS villages d’Enfants Togo  est une organisation internationale qui a pour mission d’offrir aux enfants démunis un foyer et les amener à bâtir leur avenir. Elle existe au Togo depuis 1979 et agit à travers deux programmes dont  la prise en charge familiale et le renforcement de la famille. Ces enfants pris en charge rentrent à SOS Villages d’Enfants Togo à 0 an et en sortent après 23 ans soit lorsqu'ils deviennent autonomes, soit  par insertion sociale à travers un emploi professionnel.  Le rôle de l’ANPE serait alors de suivre ces jeunes dans l’élaboration de leurs projets ainsi qu’un suivi sur l’utilisation de leurs ressources. Pour la Directrice Nationale de SOS, « c’est afin de renforcer la capacité des jeunes de SOS Villages parvenus  à l’âge de maturité dans le domaine de la recherche d’emploi, d’élaboration et de gestion de projet d’entreprise, de création de synergies en vue de la fourniture de services , de formations entrepreneuriales, de placement et de stages au profil de ces jeunes, que  la signature de cette convention est d’une importance capitale ».

Cette convention de partenariat, dont les domaines de coopération seront entre autres la mise en œuvre des activités de formation des primo-demandeurs d’emploi et de renforcement des capacités des Educateurs de jeunes, l’échange d’informations sur le marché de l’emploi, sur les opportunités d’emploi et sur les besoins des entreprises, permettra aux deux institutions d’atteindre plus de cibles qui leur étaient auparavant inaccessibles